x

Le Semi-marathon et le Marathon de Valence veulent être des événements plus durables

19 novembre, 2019

Le Semi-marathon et le Marathon Valencia Trinidad Alfonso EDP, ainsi que la 10K Valencia Trinidad Alfonso, travaillent dur pour rendre les courses de plus en plus durables et écologiques et pour atteindre l’excellence dans ce domaine également. Ainsi, en 2019, avec leurs collaborateurs, ils ont lancé différentes actions telles que l’élimination des sacs plastiques, le recyclage des déchets et des vêtements ou la réduction des émissions de CO2 dans l’atmosphère.

Dans la même optique commencée l’année dernière avec le remplacement des sacs de coureur par des gymsacks EDP (non tissés) réutilisables, cette année l’Organisation des épreuves, à charge de la Société Sportive Correcaminos et de la Mairie de Valence, a fait un effort encore plus grand pour éliminer également les derniers sacs plastiques de l’arrivée (dans lesquels l’approvisionnement final est livré). Cela signifie une économie entre les trois courses d’environ 100 000 sacs -35 000 au Semi-Marathon, 50 000 au Marathon et 15 000 à la 10K-, contre les 78 500 de la dernière édition.

Outre Ecoembes, plus de 300 conteneur jaunes (canettes, briques et emballages en plastique) et conteneurs bleus sont placés entre les trois parcours. Différents conteneurs sont également placés lors des foires du corridor des courses pour la collecte des déchets. En effet, lors du Semi-Marathon de Valence du 27 octobre dernier, Ecoembes a récupéré 99,9 % des contenants de bouteilles en plastique générés pendant la course pour le recyclage. Ce travail est renforcé par des bénévoles qui soulignent l’importance de la réduction et du recyclage.

Dans ce travail collabore également en 2019 Coca-Cola, qui, le 27 octobre et le 1er décembre soutient la collecte des plastiques et des bouteilles en plaçant du personnel pour ce travail spécifique dans les zones de départ et d’arrivée de leurs « événements avec un bon environnement ». Elle est également responsable des messages de sensibilisation portés cette année sur les t-shirts de tous les volontaires avec le message  » Notre objectif : zéro déchet « .

L’Organisation s’est également efforcée de réduire l’utilisation du papier dans les différentes démarches. Depuis l’année dernière, tous les papiers qui se trouvaient dans le sac du coureur ont été éliminés et les documents officiels ont été envoyés sous forme numérique. Pour ces mesures, cela suppose l’utilisation de papier certifié PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification – Programme de reconnaissance des certifications forestières) pour les magazines officiels des épreuves.

Véhicules 100 % écologiques

L’arrivée de Hyundai parmi les sponsors de l’événement a également favorisé le développement durable, puisque tous les véhicules officiels utilisés sont 100 % respectueux de l’environnement et donc zéro émission. La Hyundai NEXO, la voiture de tête de course qui n’émet que des gouttes d’eau dans l’atmosphère, purifie l’air tout en circulant et aide à faciliter la performance des athlètes pendant la course, est l’un des points forts de la gamme utilisée.

Ponchos réutilisables du Marathon

L’une des principales nouveautés de cette édition du Marathon de Valence du 1er décembre est que les couvertures thermiques ont été retirées car elles ne pouvaient pas être recyclées. À leur place, le coureur à la ligne d’arrivée a eu l’option d’avoir un poncho thermique réutilisable.

Les couvertures habituelles sont à usage unique et ne peuvent être recyclées, tandis que les ponchos thermiques – qui peuvent être achetés par tous les coureurs inscrits – peuvent être utilisés autant de fois que le coureur le souhaite, en plus de maintenir la chaleur corporelle et de protéger du mauvais temps.

Koopera récupère les vêtements pour leur donner une deuxième vie

Une fois de plus, Koopera Cáritas sera présent au Marathon de Valence, à la fois à la Foire du coureur de l’Expo Deporte, où ils disposeront d’un conteneur pour récupérer les vêtements usagés, et au départ, où leur vaste dispositif récupère des milliers de kilos de vêtements chauds que les coureurs enlèvent avant de commencer la course.

L’objectif de Koopera est l’insertion socioprofessionnelle des personnes en situation ou à risque d’exclusion sociale, à travers des activités de services environnementaux, de réutilisation et de recyclage ou de consommation durable. Les usines de Koopera transforme les textiles, chaussures et autres articles de bazar qui sont déposés dans des conteneurs.

Nouvelles connexes

Politique de cookies
Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible. Si vous êtes d'accord avec cela, appuyez sur ACCEPTER. Si vous ne le faites pas, le site Web pourrait ne pas charger toutes ses fonctionnalités. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de cookies en cliquant sur le lien.

Acceptez