x

Le Semi-Marathon et le Marathon de Valence se sont fixé pour objectif de voir courir tous ceux qui ont un dossard pour 2021.

27 mai, 2021

Le Semi-Marathon et le Marathon Valencia Trinidad Alfonso EDP se dérouleront aux dates prévues pour 2021, respectivement le 24 octobre et le 5 décembre, en s’adaptant aux circonstances que la situation sanitaire apportera. C’est ce qu’a décidé l’organisation des courses, à la charge de la SD Correcaminos et de la mairie de Valence, et c’est ce qu’avaient également demandé les coureurs lors d’un sondage qui a été envoyé à toutes les personnes inscrites pour 2021 et à laquelle ont répondu plus de 13 000 participants.

Les résultats ont été présentés lors d’une conférence de presse au cours de laquelle a également été expliquée la feuille de route des courses pour les prochains mois et au cours de laquelle le directeur de course et président de la SD Correcaminos, Paco Borao, a envoyé un message d’optimisme. « En 2020, il s’agissait de survivre, en 2021 nous voulons résister pour récupérer en 2022 les coureurs qui ne peuvent pas venir cette année et en 2023 pour retrouver le chemin de la croissance que nous avons mené. Nous avons un engagement envers les coureurs qui nous ont fait confiance et nous travaillons pour eux ».

Pour sa part, le gérant de la SD Correcaminos, Juan Botella, a disséqué les chiffres du sondage dans lequel il souligne que 76,10 % des inscrits au marathon et 69,98 % des coureurs du semi-marathon ont l’intention de courir la course. « Notre objectif est de voir courir tous ceux qui ont un dossard dès maintenant et qu’ils nous confirment qu’ils veulent participer en 2021. Et ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas participer cette année pourront se faire rembourser leurs frais d’inscription« , a-t-il déclaré. Cette option sera disponible à partir du 7 juin pour une période limitée.

Il a été annoncé qu’il y aura une liste d’attente pour accueillir les coureurs qui ont une inscription préférentielle, qui, s’il y avait des désistements, seraient les premiers à recevoir un dossard. « Nous continuerons à nous occuper du coureur comme nous l’avons toujours fait : en répondant à ses volontés et en le laissant choisir s’il veut courir ou récupérer son argent« , a-t-il ajouté. L’inscription ne sera pas ouverte au grand public tant que l’organisation n’aura pas déterminé les besoins de l’événement.

En ce sens, 74,98 % des personnes interrogées pour les 42K et 70,30 % pour les 21K ont déclaré qu’elles ne participeraient pas si un test PCR à charge du coureur était obligatoire 72 heures avant les courses, des chiffres qui sont légèrement inférieurs (64,14 pour le marathon et 61,69 pour le semi-marathon) si l’on parle d’un test antigènique. Les avis sont partagés sur le fait qu’il est nécessaire d’être vacciné pour courir, avec un soutien respectivement de 49,50 % et 52,52 % pour le marathon et le semi-marathon. « Nous allons travailler avec le Ministère de la Santé et les autorités pour mettre en place les mesures sanitaires nécessaires pour accueillir la course en toute sécurité. La course s’adaptera aux circonstances marquées par la situation de décembre, mais ce sera toujours une grande course avec des temps importants et, surtout, avec l’encouragement populaire qui nous a manqué en 2020. »

Selon la perception de la majorité des coureurs, les courses populaires ne sont pas des événements à risque. 59,4 % pensent qu’ils sont en sécurité si les mesures de sécurité nécessaires sont prises et 28,40 % pensent qu’ils seront en sécurité en automne grâce à la progression de la vaccination. Seuls 12,26 % des personnes interrogées pensent qu’elles ne sont pas en sécurité malgré le vaccin. Pour le directeur de la Fondation Trinidad Alfonso, Juan Miguel Gómez, « il est nécessaire qu’il y ait des participants et des spectateurs aux événements sportifs pour revenir à la normalité dans le sport et que les événements continuent à avoir des sponsors pour être rentables et, comme dans le cas de ces deux courses, fournir une source de revenus pour la ville« .

De même, la conseillère des sports de la mairie de Valence, Pilar Bernabé, a insisté sur la nécessité de célébrer les événements et sur le fait que Valence s’est révélée être une destination sûre : « Notre intention est de pouvoir célébrer le semi-marathon et le marathon cette année et d’en faire un événement populaire où toutes les personnes qui veulent le courir peuvent le faire. C’est notre intention, mais ce que nous devons dire clairement, comme nous l’avons fait jusqu’à présent, c’est que tout dépendra de la situation épidémiologique et que celle-ci sera toujours la priorité. La gestion sanitaire effectuée et la responsabilité de tous les Valenciens et Valenciennes ont fait de la Communauté de Valence la région ayant la plus faible incidence non seulement en Espagne, mais également en Europe. Un effort énorme a été fait, qui ne peut pas être perdu. La vaccination va à un bon rythme, il reste des mois pour la célébration de ces deux épreuves, tout semble indiquer que nous serons dans des conditions optimales pour les réaliser, mais ce sera comme je le dis, la situation épidémiologique marquera la tenue ou non de ces évènements. Valence est la ville du Running, nous parierons toujours sur notre Marathon« .

Un grand échantillon de coureurs

Au total, 13 609 coureurs des deux courses ont répondu au sondage que l’organisation a envoyée au cours des mois d’avril et de mai -du 22 avril au 2 mai pour le 42K et du 12 au 16 mai pour le 21K- aux coureurs inscrits, les interrogeant sur leurs intentions de participer en 2021, les conditions dans lesquelles ils souhaiteraient le faire et leurs perceptions en cette année de pandémie. Plus précisément, 5 090 participants au semi-marathon et 8 589 au marathon ont donné leur avis.

Nouvelles connexes

Politique de cookies
Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible. Si vous êtes d'accord avec cela, appuyez sur ACCEPTER. Si vous ne le faites pas, le site Web pourrait ne pas charger toutes ses fonctionnalités. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de cookies en cliquant sur le lien.

Acceptez