x

La Mairie de Valence et la Fondation Trinidad Alfonso débutent la création d’une série de circuits sains

27 octobre, 2017

La Mairie de Valence, via la Fondation Sportive Municipale, et la Fondation Trinidad Alfonso sont arrivées à un accord pour promouvoir une série de circuits et d’itinéraires sains dans la ville du Turia. Il s’agit d’un projet qui démarrera avec l’adaptation et la signalisation d’un premier circuit à Tarongers et qui pourrait envisager d’y inclure huit autres itinéraires dans le reste de la ville. Ces neuf circuits sont la continuité d’un programme qui a démarré avec le Circuit de 5 Km pour les coureurs du Jardí del Turia, qui est déjà en fonctionnement, et qui complètera le décalogue de circuits pour faire du sport au sein du projet « Valence, ville du Running » et qui tendent à consolider cette initiative.

Ces neuf circuits auront différentes distances qui oscilleront de 6,4 km du Boulevard Sud à un peu moins de 2 km que fera le circuit qui unit le tronçon XII du Jardí du Turia avec la rue Eivissa. Les interventions ne seront en tout cas pas uniformes puisqu’en fonction du parcours de chacune d’elles, une simple signalisation ou une intervention de plus grande envergure sera mise en place. Il faut souligner que, de toute manière, il s’agit d’itinéraires qui existent déjà et sont empruntés et ce projet cherche à les rendre plus visibles et plus attirantes.

Le projet démarre à Tarongers

Ce projet global de ces neuf circuits sains démarre avec l’itinéraire de Tarongers, qui se compose de 2,55 km. Dans ce cas concret, des indications seront faites sur la chaussée. De plus, ce sera l’occasion de réaliser différentes interventions dans les zones contigües, comme l’installation d’aires d’entraînement, d’étirement ou d’hydratation.

« La Mairie de Valence et la Fondation Trinidad Alfonso prétendent améliorer la qualité de vie de leurs citoyens à travers l’encouragement de l’activité physique et un style de vie plus sain. Il existe une augmentation globale de l’inactivité et la vie sédentaire qui peuvent causer de sérieux risques à la santé des personnes et peuvent avoir des conséquences négatives aussi bien sociales qu’économiques. Les villes et leurs espaces publiques peuvent et doivent contribuer d’une manière sûre et accessible à stimuler l’augmentation des niveaux de l’activité physique sur l’ensemble de la population, étant en plus un outil essentiel destiné à améliorer la cohésion sociale de leurs habitants », explique Joan Ribó, mairie de Valence.

De son côté, la directrice de la Fondation Trinidad Alfonso, Elena Tejedor, a souhaité souligner que cet accord « permet de donner une continuité au projet Valencia Ciudad del Running. Bien que ces circuits ne sont pas uniquement conçus pour courir, tel que le Circuit 5 Km Jardí del Turia, faciliter ce type d’espaces dans toute la ville va encourager l’ensemble des valenciens et valenciennes à les utiliser pour s’entraîner ou, simplement, pour marcher, se promener. Tout le monde n’est pas obligé de courir un marathon ; ce qui est important, c’est de faire du sport et de se maintenir actif et que chacun, à son niveau, soit capable d’améliorer peu à peu sa qualité de vie ».  

 

Nouvelles connexes

Politique de cookies
Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible. Si vous êtes d'accord avec cela, appuyez sur ACCEPTER. Si vous ne le faites pas, le site Web pourrait ne pas charger toutes ses fonctionnalités. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de cookies en cliquant sur le lien.

Acceptez