x

Le Marathon de Valence présente sa meilleure équipe d’élite à la recherche du Top5 mondial des circuits les plus rapides

18 novembre, 2019

Le Marathon Valencia Trinidad Alfonso EDP 2019 aura une équipe d’athlètes d’élite jamais vue auparavant dans une épreuve espagnole dans le but d’attaquer le Top5 mondial des circuits les plus rapides. Pour ce faire, le record masculin de la course, qui est actuellement à 2h04:31, devra être abaissé de près d’une minute, ce qui signifierait, une fois de plus, être la course la plus rapide en Espagne des 42 195km.

Pour l’atteindre, dans la catégorie masculine, il y a trois noms clés : l’auteur du record du parcours en 2018, l’éthiopien Leul Gebresilase (2h04:02) et, surtout (2h03:34) et Herpesa Negasa (2h03:40). D’ailleurs, le temps obtenu par Molla en janvier dernier à Dubaï, a placé ce marathon au troisième rang des circuits les plus rapides du monde. Il ne faudra pas non plus perdre du vue le kenyan Emmanuel Saina (2h05:02), qui en sept mois entre 2018 et avril 2019 a réussi à courir trois fois en dessous des 2h06:00. De plus, la liste de départ compte douze coureurs en dessous des 2h06:00 et 22 en desssous des 2h10, dont Tsegaye Kebede (2h04:38), Norbert Kigen (2h05:13) ou Felix Kiprotich (2h05:33).

Ils seront rejoints par le kenyan Gideon Kipketer (2:05:51), un athlète très régulier en dessous des 2h06, qui était le lièvre de Geoffrey Kamworor à Copenhague et lors du challenge INEOS 1h59 ; et l’érythréen Ghirmay Gebreselassie, champion du monde de marathon en 2015 et gagnant du marathon de New York en 2016.

À noter le duel pour tenter de battre le record européen du marathon, le turc Kaan Kigen Ozbilen (2:05:27), à 16 secondes du temps, et le norvégien Sondre Moen (2:05:48), à 37 secondes, qui joue avec l’avantage de bien connaître la ville car il a participé au semi-marathon de Valence lors des éditions antérieures.

Cinq femmes en dessous du record de la course 

Dans la catégorie féminine, l’objectif est également d’abaisser le record actuel de l’épreuve (2h21:14) et pour cela il y aura cinq femmes avec un temps inférieur. En tête de liste se trouve la quadruple championne du monde et actuelle championne olympique du 5000 m, la kenyane Vivian Cheruiyot (2h18:31), l’athlète ayant le meilleur CV de tous les hommes et femmes d’élite. La victoire ne sera pas facile en présence de trois puissantes Ethiopiennes : Dereje Roza (2h19:17) ; Birhane Dibaba (2h19:51), récente vainqueur du semi-marathon de Copenhague, deux fois vainqueur du marathon de Tokyo et qui a remporté la première place à Valence en 2012 à seulement 19 ans ; et la jeune débutante Zeineba Yimer (1h05:46 cette année au semi-marathon), cinquième au mondial du Semi-Marathon de Valence 2018.

Les deux autres meilleures athlètes avec un temps de moins de 2h21 sont les kenyanes Prisca Jeptoo (2h20:14) et Purity Rionoripo (2h20:55). Elles seront accompagnées de quatre femmes en dessous des 2h22:00, dont l’éthiopienne Workenesh Edesa (2h21:05) qui arrive en très bonne forme, et de 15 autres en dessous des 2h28:00.

Veuillez accepter les [cookies_types de renouvellement]% [cookies de renouvellement] pour regarder cette vidéo.

Cheptegei, à la recherche du Record du Monde 10K

La dernière 10 km Valencia Trinidad Alfonso fera ses adieux les plus excitants alors que l’athlète ougandais Joshua Cheptegei arrive à Valence à la recherche du Record du monde, actuellement aux mains du Kenyan Leonard Patrick Komon (26:44).

Cheptegei est un athlète de NN Running Team, la première équipe d’athlétisme professionnel au monde, et a franchi cette année trois étapes importantes qu’il espère terminer à Valence : Champion du monde de cross-country en mars, champion de la Diamond League au 5000 m en août et champion du monde au 10 000 m au Mondial de Doha, il a ainsi réussi à s’asseoir sur le trône que Mo Farah avait occupé lors des trois dernières éditions.

Nouvelles connexes

Politique de cookies
Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible. Si vous êtes d'accord avec cela, appuyez sur ACCEPTER. Si vous ne le faites pas, le site Web pourrait ne pas charger toutes ses fonctionnalités. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de cookies en cliquant sur le lien.

Acceptez