x

Le Marathon de Valence cherche à faire partie des dix meilleurs temps du monde en marathon

6 novembre, 2018

Plus de 100 athlètes nationaux et internationaux se réuniront pour courir dans les rues de la Ciudad del Running le 2 décembre à la recherche d’un nouveau record de l’épreuve tant au niveau masculin (2h05:15) que féminin (2h24:48). Le défi pour continuer à battre les records du meilleur marathon d’Espagne selon la RFEA, est d’être parmi les dix marathons avec les meilleurs temps historiques du monde en tant qu’événement et aussi d’être parmi les dix meilleurs temps individuels de 2018.

Elite Maraton Valencia 2018

Chez les hommes, la présence de l’athlète kenyan Sammy Kitwara, qui a battu le record de la course de la dernière édition avec un temps de 2h05:15, qui était le meilleur record d’un marathon dans notre pays, est remarquable. Il sera rejoint par d’autres athlètes internationaux exceptionnels comme l’Ethiopien Leule Gebrselassie, qui arrive avec un temps de 2h04:02 en janvier ou son compatriote Jemal Yimer, qui revient à Valence après avoir participé au dernier semi-marathon de Valence (58:33, record national Ethiopien), où il était deuxième seulement battu par le record mondial Kiptum. Le Kenyan Nobert Kigen, avec un meilleur temps de 2h05:13, promet aussi du spectacle.

Dans la catégorie féminine, la présence de la Kenyane Philomena Cheyech (2h21:22) et de l’athlète éthiopienne Aberu Zennebe, vainqueur en 2017, qui revient à Valence à la recherche du record actuel de l’épreuve de Valary Jameli Aiyabei, qui a arrêté le chrono sur 2h24:48 lors de l’édition de 2016. Zennebe se mesurera à ses compatriotes Meseret Mengistu Biru (2h25:58), Tinbit Gidey Weldegebriel (2h26:48) et Hayimanot Alemayehu Shewe (2h25:51). Les débuts de Meseret Tola ou Buze Kejela, ainsi que la présence de la vétérane italienne Valeria Straneo, ne passeront pas inaperçus.

Dispute nationale pour baisser les temps

Au niveau national, Iván Fernández (2h12:55), Ricardo Rosado, débutant en distance, et Iraitz Arrospide (2h16:24), ainsi que le célèbre Marc Roig, qui s’entraîne quotidiennement avec l’élite kenyane et tentera cette fois de courir à Valence pour son meilleur temps en marathon, laissant son poste de kinésithérapeute et de lièvre des meilleurs athlètes mondiaux pour se battre pour son meilleur record des 42,195 mètres. Chez les femmes mention spéciale pour Alicia Perez, recordwoman nationale de 50 et 100K.

Personal Best

En plus de l’élite nationale et internationale, l’organisation de l’événement recommence le programme d’amélioration personnelle Personal Best qui récompense les athlètes et / ou coureurs qui dépassent leur meilleur temps entre 2h10:00 et 2h20:00 (hommes) ou 2h30:00 et 2h45:00 (femmes). Pour cette édition, 60 coureurs de 29 pays se retrouveront sur le tracé rapide de la Ciudad del Running  à la recherche de leurs meilleurs temps.

Un 10K de Bronze avec beaucoup de qualité

De plus, le 10 km Valencia Trinidad Alfonso donnera le coup d’envoi avec son nouveau Label Bronze de l’IAAF avec un autre groupe important d’athlètes sur la ligne de départ.

Quant à la liste des Espagnols, les noms de Daniel Mateo ou Juan Antonio’Chiki’ Pérez et l’expérience sur bitume des femmes comme Marta Esteban, Alessandra Aguilar, Marta Galimany ou Maitane Melero, qui était neuvième sur la 10 000 du dernier Européen de Berlin. L’athlète Isabel Macías courra également le 10K en parallèle du marathon.

Nouvelles connexes

Politique de cookies
Ce site internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience en tant qu’utilisateur. Si vous continuez à naviguer, vous donnez votre consentement pour l’acceptation desdites cookies et l’acceptation de notrepolitique de cookies, cliquez sur le lien pour obtenir d’avantage d’information.