x

L’élite internationale veut entrer dans l’histoire lors du Marathon et du Semi-Marathon de Valence

7 décembre, 2020

Le dimanche 6 décembre, le Semi-Marathon et le Marathon Valencia Trinidad Alfonso EDP Elite Edition vivront ce qui sera la grande course de 2020, mais également une course qui peut entrer dans l’histoire grâce à l’impressionnante liste d’athlètes qui prendra le départ, avec notamment l’homme qui détient le troisième meilleur temps de l’histoire en marathon, Birhanu Legese, ou l’actuel record du monde en semi-marathon pour les courses réservées aux femmes, Peres Jepchipchir.

MV Legese y Jepchirchir

En effet, ce sont les athlètes eux-mêmes qui ont assuré qu’ils étaient capables de battre le record du monde en marathon masculin et féminin. « Je pense qu’il est possible de descendre en dessous du record du monde, je vais essayer dimanche« , a assuré Birhanu Legese lors d’une conférence de presse (2h02:48). « Je suis bien préparé et le circuit est bien pour courir vite« .

De son côté, Peres Jepchirchir (2h23:50) a expliqué qu’elle est « en bonne condition pour courir en dessous de mon meilleur temps personnel« . « Je sais que l’équipe est très bonne, mais la préparation s’est très bien déroulée, je suis très motivée et j’ai couru deux semi-marathons avec de bons temps, ce qui m’a motivée à aller plus loin« , a-t-elle déclaré.

En ce sens, Paco Borao, directeur de course, s’est montré plus prudent et a déclaré que dans le cas du semi-marathon, ils recherchent « les plus grands records, ceux du monde« , mais il a reconnu qu’en marathon « c’est très compliqué car ils sont très rapides, mais les objectifs sont les records de course et pourquoi pas un record du monde« . « Ici à Valence, nous sommes toujours prêts à battre des records« , a-t-il déclaré. 

MM Teferi y Kipruto

En ce qui concerne le semi-marathon Valencia Elite Edition, l’un des athlètes qui pourrait le faire est Rhonex Kipruto, débutant dans la distance mais détenteur du record du monde du 10K avec 26:24, et a déclaré que son objectif est « de courir et de gagner« . « Je connais très bien Valence, je sais que les records sont battus et ma préparation a été bonne, donc j’espère que mes débuts seront bons aussi« , a-t-il déclaré. Pour sa part, Senbere Teferi (1h05:32) a déclaré qu’elle était forte et qu’elle était capable de faire baisser le record de l’Ethiopie qu’elle détient. 

Une année compliquée

Lors de son intervention, Paco Borao a remercié toutes les administrations publiques, la CSD, le ministère des sports et des affaires étrangères, les ambassades et le corps consulaire, ainsi que la Fédération espagnole et la World Athletics qui « nous ont beaucoup aidés à faire venir des gens en ces temps difficiles et qui ont eu beaucoup de travail » . « La course est, d’un point de vue sanitaire, tout à fait sûre. Les athlètes ont passé deux tests PCR, ils dorment seuls, mangent dans la chambre… Nous respectons à 100 % les règles sanitaires et nous voulons le montrer à tout le monde« .

Marc Roig, sélectionneur de l’élite internationale de la course : « Je tiens à souligner les difficultés que la sélection des athlètes d’élite a rencontrées cette année. Comme il n’y avait pas de compétitions, tous les athlètes du monde voulaient être à Valence, ils le voulaient déjà avant, car Valence est la ville du running, mais il a été difficile de devoir dire non pour des raisons de capacité d’accueil, mais ceux qui y sont sont les meilleurs du monde ». 

« Il y a des absences notables, comme celle de Geoffrey Kamworor, qui était confirmée jusqu’au premier semestre de cette année mais il a eu un accident qui l’a empêché d’être là malgré tout ce qu’il a fait pour se rétablir, et celle de Letesenbet Gidey, l’actuelle détentrice du record du 5000 m, qui ne peut être là à cause de la situation très compliquée qu’ils vivent dans sa région d’Ethiopie avec un conflit belliqueux qui ne lui a pas permis de sortir du pays ».

Roig a terminé par une demande adressée à tout le monde : « Je veux que vous croyiez avec moi que dimanche, nous allons voir non seulement l’une des meilleures courses de l’année, mais aussi l’une des meilleures de l’histoire ».

Nouvelles connexes

Politique de cookies
Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible. Si vous êtes d'accord avec cela, appuyez sur ACCEPTER. Si vous ne le faites pas, le site Web pourrait ne pas charger toutes ses fonctionnalités. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de cookies en cliquant sur le lien.

Acceptez