x

Semi-Marathon de Valence renforce l’équipe d’athlètes d’élite à la recherche de nouveaux records du monde

2 septembre, 2019

Le Semi-Marathon Valencia Trinidad Alfonso EDP annonce de nouvelles incorporations d’athlètes internationaux d’élite dans sa course pour revalider les records du monde, tant en catégorie masculine que féminine, le 27 octobre prochain à Valence.

Elite Internacional Medio Maratón Valencia 2019
Photos : IAAF, Copenhague Half Marathon et Fancy Chemutai

Pour l’occasion, Marc Roig, sélectionneur de l’élite internationale du Semi-Marathon, ajoute à la liste les noms de Yomif Kejelcha, Abadi Hadis et Fancy Chemutai, qui augmenteront la qualité de l’équipe d’athlètes d’élite qui volera dans les rues de Valencia Ciudad del Running.

L’athlète éthiopien Yomif Kejelcha (59:17 – Copenhague 2018), sera le premier athlète du Nike Oregon Project, un projet de la marque américaine qui réunit quelques-uns des meilleurs coureurs de fond au monde, à participer à la Ciudad del Running. Cette année, il a battu le record du monde inodore du mille (3:47.01) et et lors des Trails d’Éthiopie de 10 000 mètres, il y a quelques semaines, il a attesté 26:49.99, des caractéristiques qui font de lui une star de l’athlétisme doté d’une incroyable capacité d’adaptation à presque toute distance du fond et demi-fond.

Son compatriote Abadi Hadis (58:44 – Valence 2018, et qui en 2019 a égalé ce record à Ras Al-Khaimah), courra à nouveau dans les rues de Valence dans sa lutte pour atteindre le record universel. L’Éthiopien, qui a couru les 10 000 mètres en juillet en 26:56.46, est également en bonne forme.

Dans la catégorie féminine, l’athlète kenyane Fancy Chemutai, qui détient le deuxième meilleur record mondial de tous les temps en 21.097,5 mètres (1h04:52), participera, aux côtés de Sembere Teferi, pour battre le record mondial établi en 2017 par l’athlète kenyane Joyciline Jepkosgei (1h04:51) lors de la course Valencienne. Après une année 2018 très marquée par des blessures, Chemutai a retrouvé la continuité dans son entraînement, et en juillet dernier elle a couru le 10km Peachtree à Atlanta en 30:32.

Ainsi, Yomif, Abadi et Fancy rejoignent Stephen Kiprop, auteur du meilleur temps mondial en 2019 en semi-marathon (58:42); de Jemal Yimer, détenteur du record national d’Ethiopie et détenteur du quatrième meilleur temps mondial de tous les temps (58:33) et l’athlète Ethiopienne Sembere Teferi.

L’organisation offrira 70.000 euros en prix, en plus des récompenses prévues par le Règlement, aux athlètes signant de nouveaux records du monde masculin ou féminin, ainsi qu’un bonus de 30 000 euros supplémentaires si le vainqueur obtient un temps inférieur à 58:00 chez les hommes, ou un temps inférieur à 1h04:30 chez les femmes.

Nouvelles connexes

Politique de cookies
Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible. Si vous êtes d'accord avec cela, appuyez sur ACCEPTER. Si vous ne le faites pas, le site Web pourrait ne pas charger toutes ses fonctionnalités. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de cookies en cliquant sur le lien.

Acceptez