x

Cheroben, Fancy Chemutai et 50 autres athlètes d’élite à la poursuite du record lors du Semi-Marathon

5 octobre, 2018

Après le record du monde féminin établi par Joyciline Jepkosgei lors de la dernière édition, le Semi-Marathon Valencia Trinidad Alfonso EDP aura à nouveau une grande équipe d’athlètes internationaux, qui rejoignent la meilleure représentation espagnole et ce, pour établir un nouveau record pour l’épreuve du 28 octobre à Valencia Ciudad del Running.

Salida Medio Maratón Valencia

La course, qui a un nouveau parcours inspiré du dernier Championnat du Monde de Semi-Marathon tenu en mars dernier à Valence (où le record féminin a été établi lors des courses sans aucune participation masculine) aura plus de 50 athlètes internationaux qui chercheront à améliorer les records de l’épreuve valencienne, avec un meilleur temps de 58:48 pour les hommes et 1:04:51 pour les femmes.

Corre por tu record

L’athlète kenyane Fancy Chemutai (1h04:52 en 2018) est à la tête de la liste des athlètes internationaux qui tenteront de suivre les traces de Joyciline Jepkosgei en 2017, qui détient le record mondial établi à Valence. Deux compatriotes exceptionnelles rivaliseront avec elle : la double médaillée au mondiaux de Semi-Marathon Mary Wacera et Edith Chelimo, qui a arrêté le chrono il y a tout juste un an sur 1h05:52, et qui est une habituée des épreuves nord-américaines. À noter, Lucy Cheruiyot et l’Éthiopienne Gelete Burka, ancienne coureuse de demi-fond et auteur cette année d’un record du marathon de 2h20:18. À noter également les débuts de la jeune Dorcas Jepchirchis Tuitoek, qui dispose de 31:00 en 10K.

Chez les hommes, Abraham Cheroben, actuel recordman de la course depuis 2014 et vainqueur de la dernière édition, est en tête de liste de 30 athlètes, dont 14 ont un temps inférieur. L’objectif est également d’obtenir la victoire en dessous des 60 minutes pour la huitième année consécutive.

Ce ne sera pas facile pour le coureur de Barhein, car sont aussi en course les Kenyans Jorum Okombo (58:48), Solomon Kirwa Yego (58:44), Mangata Ndiwa (59:07), Abraham Kiptum (59:09) et Josphat Boit (59:19 et lièvre qui a mené Eliud Kipyoge pour son record mondial marathon à Berlin le mois dernier, et ce jusqu’au kilomètre 25). Pour sa part, la représentation éthiopienne est dirigée par Yemal Yimer (59:00), Belihu Berta (59:51) et le coureur de piste Getaneh Molla, qui a un meilleur temps de 1h00:18, mais est sans doute capable de passer en dessous d’une heure.

Il est prévu, si la météo le permet, que la course se déroulera jusqu’au kilomètre 15 à un rythme qui permettra d’attaquer les 58:48, la limite actuelle de la course.

Les meilleurs athlètes nationaux courront également

L’événement aura également la meilleure représentation possible d’athlètes nationaux. Parmi ceux qui ont été confirmés, à souligner la présence de Javi Guerra (champion d’Espagne de marathon et quatrième du Championnat d’Europe à Berlin), Houssame Benabbou (champion d’Espagne de semi-marathon et champion du monde à Valence 2018) et Toni Abadía (recordman du 10 km qui fera ses débuts sur la distance le 28 octobre), qui seront les protagonistes d’un triple duel. Chiqui Perez, également international, rejoint la meilleure équipe nationale possible, ainsi que le marathonien Ivan Fernandez.

Chez les femmes, Trihas Gebre, Teresa Urbina et Diana Martín seront en charge de la lutte pour l’or sur les 21 meilleurs kilomètres d’Espagne.

Nouvelles connexes

Politique de cookies
Ce site utilise des cookies pour vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible. Si vous êtes d'accord avec cela, appuyez sur ACCEPTER. Si vous ne le faites pas, le site Web pourrait ne pas charger toutes ses fonctionnalités. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre politique de cookies en cliquant sur le lien.

Acceptez